Les soins après une chirurgie buccale mineure 2017-08-26T15:26:17+00:00

Les soins après une chirurgie buccale mineure

Toute procédure impliquant l’incision ou le retrait de tissus buccaux est considérée comme un acte de chirurgie buccale. Cela comprend les procédures telle l’extraction d’une dent, la chirurgie gingivale et la pose d’implants dentaires. La chirurgie buccale inclue également l’élimination de tissus malades de la bouche, la correction de problèmes de la mâchoire ou l’opération de fissure labiale ou palatine.

Qui effectue cette procédure?

Votre dentiste peut pratiquer la chirurgie buccale ou vous référer à un chirurgien buccal, que l’on appelle spécialiste en chirurgie buccale et maxillofaciale. Un chirurgien buccal est un dentiste qui possède un diplôme d’études supérieures universitaires spécialisées en chirurgie buccale et maxillofaciale.

La chirurgie buccale et maxillofaciale est une spécialité de la médecine dentaire qui traite de manière chirurgicale les troubles, maladies, blessures et défauts qui touchent les tissus mous et durs de la région buccale et maxillofaciale et des structures voisines.

Parfois, après une chirurgie buccale mineure, vous pouvez avoir mal, saigner ou enfler. Des soins appropriés après une chirurgie buccale vous permettront de guérir rapidement et correctement. Vous trouverez ici des informations sur ce qu’il se passe après une chirurgie buccale et ce que vous pouvez faire.

Vous avez mal

Une fois que l’anesthésique (engourdissement) perd de son effet, il est normal que vous ressentiez de la douleur. La période de douleur la plus intense pourrait durer de 24 à 48 heures après l’opération. Le malaise ou l’inconfort sur le site de l’opération peut persister pendant 3 à 5 jours. La douleur sera plus ou moins prononcée selon les personnes et d’une opération à l’autre.

Ce qu’il faut faire

Votre dentiste ou chirurgien buccal peut vous prescrire des médicaments. Avisez votre dentiste ou chirurgien buccal de tout autre médicament sur ordonnance ou supplément à base d’herbes médicinales que vous prenez. Suivez attentivement ses instructions et celles de votre pharmacien pour la prise des médicaments.

Il est important que vous vous reposiez. Plus vous bougez et plus vous risquez de ressentir la douleur. Appelez votre dentiste ou votre chirurgien buccal si la douleur ne diminue pas après 48 heures ou à tout moment si vous jugez qu’il y a un problème.

Ce qu’il ne faut PAS faire

  • Ne dépassez pas la dose de médicament prescrite.
  • Ne consommez pas d’alcool avec un médicament contre la douleur.
  • Ne conduisez pas ou ne manoeuvrez pas de machines si vous prenez des narcotiques. Les narcotiques peuvent vous donner des somnolences. Votre dentiste, chirurgien buccal ou pharmacien vous dira si le médicament que vous prenez est un narcotique.

Vous saignez

Il faut s’attendre à ce que la plaie saigne 1 heure ou 2 après l’opération et continue à suinter pendant 24 heures. Le sang et la salive se mélangent dans votre bouche et cela peut vous donner l’impression que vous saignez plus que vous ne saignez en réalité. Si vous n’arrivez pas à contrôler le saignement après 4 heures en pressant fermement sur la compresse de gaze, appelez votre dentiste ou chirurgien buccal.

Ce qu’il faut faire

Votre dentiste ou chirurgien buccal placera une compresse de gaze stérile à l’endroit opéré pour réduire le saignement et retenir le sang pendant la coagulation. Il faut garder la compresse en place pendant une heure même si elle est pleine de sang. Maintenez une pression ferme et constante sur la compresse de gaze en serrant fermement les dents. Si le saignement continue une heure plus tard, placez une nouvelle compresse de gaze et maintenez une pression ferme et constante sur le site pendant une heure de plus.

Reposez-vous et gardez votre tête élevée. Le fait de se reposer permet de ralentir la circulation du sang, réduit le saignement et accélère la guérison. Brossez-vous les dents et utilisez la soie dentaire comme à l’ordinaire, mais évitez tout contact avec la plaie et n’utilisez qu’un peu d’eau. Appelez votre dentiste ou chirurgien buccal si vous saignez encore beaucoup 4 heures ou plus après l’opération.

Attendez au moins 24 heures après l’opération avant de vous rincer délicatement la bouche avec de l’eau tiède. Votre dentiste ou chirurgien buccal vous recommandera peut-être d’ajouter une demi-cuillérée à thé de sel dans une tasse d’eau tiède à chaque rinçage. Rincez-vous la bouche 4 à 5 fois par jour pendant 3 ou 4 jours.

Ce qu’il ne faut PAS faire

  • Ne vous rincez pas la bouche pendant les premières 24 heures, même si le saignement et le suintement laissent un mauvais goût dans la bouche.
  • Ne mâchez pas la compresse de gaze et ne sucez pas la plaie.
  • Ne vous adonnez pas à une grande activité physique pendant au moins 48 heures après l’opération.
  • Évitez les liquides chauds comme le café et le thé. Laissez refroidir votre soupe avant de la manger. Les liquides chauds activent la circulation du sang et le saignement peut recommencer. Évitez de consommer de l’alcool et de fumer pendant les 2 premières semaines suivant l’opération. L’alcool et le tabac nuisent à la coagulation, augmentent le risque d’infection et ralentissent la guérison.

Votre visage est enflé

Votre visage peut enfler pendant les premières 24 heures suivant l’opération et le rester pendant 5 à 7 jours. Quand l’enflure diminue, il se peut que vous ayez un bleu qui peut durer jusqu’à 10 jours après l’opération.

Ce qu’il faut faire

Le PREMIER jour suivant l’opération, appliquez une compresse froide sur la région enflée. Vous pouvez faire une compresse froide en enveloppant des glaçons dans une serviette ou vous pouvez utiliser un sac de légumes surgelés. Gardez la compresse 10 minutes. Retirez-la 10 minutes et recommencez. Répétez ce processus si possible pendant 24 heures après l’opération.

Le DEUXIÈME jour après l’opération, appliquez un peu de chaleur sur l’enflure. Vous pouvez faire une compresse chaude à partir d’une bouillotte ou d’un coussin chauffant enveloppé dans une serviette, mais assurez-vous qu’elle ne soit pas trop chaude afin de ne pas vous brûler. La chaleur permet d’activer la circulation du sang et de réduire le gonflement. Appelez votre dentiste ou chirurgien buccal si l’enflure augmente après 48 heures ou si elle persiste 7 jours après l’opération.

Ce qu’il ne faut PAS faire

N’appliquez pas de chaleur pendant les 24 heures suivant l’opération, car cela ne ferait qu’aggraver l’enflure.

Votre mâchoire est douloureuse

Il se peut que les muscles de votre mâchoire soient douloureux ou raides après l’opération et que vous ayez du mal à ouvrir la bouche pendant 7 à 10 jours. Cela est peut-être dû au fait d’avoir gardé la bouche ouverte pendant l’opération.

Ce qu’il faut faire

Massez légèrement les muscles de la mâchoire avec une débarbouillette tiède et humide s’ils ne sont pas trop sensibles. Mangez des aliments faciles à mâcher comme les oeufs, les pâtes et les bananes. Buvez des laits frappés (milk-shakes), du lait et des jus de fruit. Appelez votre dentiste ou chirurgien buccal si, après 7 à 10 jours, les muscles de la mâchoire sont encore douloureux ou si vous avez encore du mal à ouvrir la bouche.

Ce qu’il ne faut PAS faire

  • Ne forcez pas pour ouvrir la bouche.
  • Ne mâchez pas de gomme et ne mangez pas d’aliments durs ou difficiles à mâcher.

Signes d’alerte

Si un des symptômes suivants se manifeste après la chirurgie, appelez votre dentiste ou chirurgien buccal tout de suite :

  • Vous saignez beaucoup et cela fait au moins 4 heures que l’opération est terminée.
  • Vous avez des nausées.
  • Vous vomissez.
  • Vous avez de la fièvre.
  • La douleur ne diminue pas et cela fait 1 jour ou plus que l’opération a eu lieu.
  • Votre enflure s’empire et cela fait 2 jours ou plus que l’opération a eu lieu.

 


Source : L’Association dentaire canadienne –  cda-adc.ca